Initiation site Web

Mais voilà, par où commencer ? Quels outils choisir ?
La création ou la refonte d’un site Internet est-elle synonyme de : "gros budget" ?

Note de l'auteur

Je vais essayer (en quelques lignes seulement) de vous faire partager un peu de mon métier et répondre aux questions que l'on se pose généralement au démarrage de la création ou refonte d'un site Internet. Ce bref exposé s'adresse principalement aux personnes non initiées, désireuses de se lancer dans un projet Web. Vous trouverez donc ci-après, peu de termes techniques et aucune formulation savante.
L'objectif n'est pas de vous convaincre en vous persuadant d'adhérer à mes "Propos" mais bien au contraire, de vous donner des premiers éléments de réflexion.

Auteur : Richard Sibille

Une première question

La première question que vous êtes en droit de vous poser avant toute souscription est :
pourquoi faire appel à un prestataire pour réaliser votre site Internet, alors qu'il existe tant de solutions gratuites ?
La réponse n'est pas aisée, ces mêmes questions se retrouvent d'ordinaire dans nos choix de vie :
pourquoi vais-je chez un coiffeur ? Pourquoi les écrivains sont-ils amis-amis des typographes de métier lorsqu'il s'agit de mettre en forme leurs récits, alors que les logiciels de traitement de texte sont pour la plupart : Gratuits ?
La réponse est qu'un logiciel de traitement de texte ou les très puissants logiciels d'édition tels que QuarkXpress ou InDesign peuvent vous accompagner pour les choix d’une orthographe, d’une grammaire, mettre en forme des tabulations et quelques petites choses très utiles et bien pratiques. Mais ces mêmes derniers logiciels, aussi perfectionnés fussent-ils ne vous diront pas : quelles règles typographiques sont à observer ? Comment organiser et hiérarchiser vos contenus ? Comment calibrer vos textes ? Ou encore, quel profil colorimétrique doit posséder votre document suivant que celui-ci est dédié au Web, à l'impression numérique, offset ou presse rotative ? etc.
Un typographe de métier vous apportera quel que soit l'outil utilisé (logiciel payant ou gratuit) : son savoir, son expérience, sa qualité, aboutissement de dures et longues années d'apprentissage.
Pour les sites Internet c'est un peu la même chose, l'Open source ( Libre >) réduit significativement les coûts d'investissements pour les entreprises. Il n'en reste pas moins vrai que les personnes en charge de déployer ces programmes sur le réseau Internet sont d'ordinaire, très qualifiés.

Les limites d'une solution ou plate-forme "entièrement gratuite"

Une solution ou plate-forme "entièrement gratuite" peut vous suffire si vous souhaitez publier des contenus sous forme par exemple d'un portfolio pour vous-même, pour votre famille, un cercle d'amis, une association. C'est la solution la plus simple, la plus rapide et la moins onéreuse. Il vous en coûtera certes un peu de temps et une certaine persévérance si vous n'êtes pas un familier des interfaces administrateurs ! Publier enfin des contenus Web soi-même, procure également de grandes émotions dont il ne faut surtout pas se priver. Certains photographes ont raison de dire que : leurs plus beaux clichés sont les tout premiers.
Sans vouloir vous donner l'impression de plaider pour ma paroisse, encore deux petites choses à savoir pour clôturer ce paragraphe sur une solution "entièrement gratuite" est que les moteurs de recherche référencent très mal ces types de site ou plates-formes. Pire, beaucoup de ces sites sont en "duplicat content" (nuisible pour votre référencent SEO ). Il est également très difficile voir impossible, d'inscrire ces types de sites (entièrement gratuit) sur des annuaires pour en améliorer le référencement SEO. Les inscriptions sur les annuaires se font sous certaines conditions et après validation d'un agent humain.
Mais ne nous plaignons pas, c'est du Gratuit.
Enfin, la seconde chose est que la notion même de "Gratuit" est un sujet, surtout réservé aux usagés du Web, vous et moi lorsque nous surfons librement sur le Web. C'est Gratuit, mais à la condition tout de même de posséder un abonnement chez un fournisseur d'accès et un terminal (ordinateur ou téléphone portable). Pour les professionnels du Web, les publicateurs, les annonceurs, les acteurs du Web, pour eux c'est payant. Ce paiement comme nous le verrons, ce fait sous différentes formes : en nature par les efforts consentis à la réussite de votre projet, par virement numérique (bancaire) parce que les espaces Web sont arbitrairement, réglementés.
Et oui, car contrairement aux idées reçus, le géant Google n'est pas une entreprise philanthropique. Certains observateurs parlent d'un chiffre d'affaire d'un montant de 1500€ la minute. Nous avons donc toutes les raisons de penser que Google et plus généralement les moteurs de recherche appliqueront pour la prochaine décennie, la formule Google Adwords aux sites Internet eux-mêmes. En termes simples, le positionnement des sites Internet à vocation commerciale se fera par des enchères sur les mêmes modèles des actuelles annonces AdWords. Cela ne doit pas pour autant nous décourager, pour le bon côté des choses, il existera très certainement, en parallèle, des moteurs de recherche peut-être moins performants afin de respecter les closes de la concurrence commerciale, mais Gratuits, et surtout : Sociétale.
Mais nous en sommes pas encore là.
---

Dès lors que vous êtes convaincu de vous adresser à un vaste public (une communauté), que vous souhaitez solliciter de nouveaux prospects, apparaître efficacement sur les moteurs de recherche (machines informatiques ou robots) tels que : Google, yahoo, Bing etc. Il vous faut construire un "site Internet" et si possible, construire un "Projet". Car comme nous le verrons plus loin, un "site Internet" est un outil de communication, un outil matériel au service d'une ambition plus vaste (le Projet).

Quelques chiffres

3 milliards d'utilisateurs d'Internet fin 2014
L'UIT (Union internationale des télécommunications) estime qu'on comptera trois milliards d'internautes et sept milliards d'abonnés au mobile d'ici la fin de l'année. Les pays en voie de développement connaissent une forte croissance et un fort taux d'abonnements.
Le Monde Informatique >

statistique-site-internet

Deux ménages sur trois disposent d’internet chez eux.
En dix ans, la proportion de ménages disposant d’un accès Internet à la maison est passée de 12 % à 64 %. La fracture numérique tend donc à se réduire mais des différences selon le diplôme et la catégorie sociale demeurent.
Source INSEE >

Internet dans le monde
D'après l'Union internationale des télécommunications, le nombre d'internautes en 2014 est d'environ 2,9 milliards (environ 40 % de la population mondiale)..

croissance-site-web

Source Wikipedia >

4 étapes fondamentales pour réussir votre site Internet

Il y a 4 étapes que l'on pourrait qualifier de fondamentales pour mener à bien et réussir votre site Internet. Ces 4 étapes se fragmentent en sous-rubriques qui seront détaillées ci-après.
L'idée ici, est de comprendre qu'un site Internet n'est que la partie visible d'un iceberg (le Projet).
Ou si vous préférez, c'est le résultat de plusieurs sommes.

  1. DÉFINITION DU PROJET, RÉFLEXION, EXPLORATION
  2. CONCEPTION GRAPHIQUE, DÉVELOPPEMENT
  3. MISE EN LIGNE, CONTROLE QUALITÉ
  4. RÉFÉRENCEMENT, MAINTENANCE

Chronologie du processus
À l'image d'une montre mécanique, une roue entraîne une autre roue(s) créant ainsi un système synergique ou duplicateur de force. Ce système synergique accroît la visibilité de vos contenus sur le réseau Internet.

processus-site-web

4 étapes pour réussir votre site Internet >

La réalité numérique montrée du doigt ?

Beaucoup pensent aujourd'hui encore qu'il suffit de publier sur le réseau Internet, quelques pages Web étoffées par une mise en page (design) et des Tags (mots clés), pour aussitôt apparaître sur les résultats des Moteurs de recherche et être ainsi lu, par les internautes du monde entier.
Cela était vrai jusqu'au milieu des années 2000 durant la période dite : Web version 1.0
Les internautes y étaient alors peu nombreux, sans expérience ou si vous préférez, sans référence. La concurrence y était faible, voire inexistante, les moteurs de recherche ne préconisaient aucune consigne particulière quand à la structure des pages et des contenus publiés. On parlait alors d'Internet comme : l'Espace de toutes les libertés. Les choses ont aujourd'hui bien changé, cet espace de communication s'ouvre à présent sur un univers de forte compétition, technique, pluridisciplinaire et les méthodes se précisent.

Création d’un site Internet par métaphore

La création d'un site Internet c'est un peu (par métaphore) comme vouloir écrire un Livre avec pour ambition de l'autoproduire, de l'autoéditer. Pour mener à bien cette tâche, il nous faut suivre et valider des étapes de manière chronologique (processus).

Pour démarrer, il y a la phase que l'on pourrait appeler de conception.
Trouver une grande idée, en rédiger soigneusement la teneur, produire un premier essai, solliciter l'avis des amis et parents pour une première lecture. Associer à ce projet un photographe, un illustrateur, un typographe et enfin, ouf, l'imprimer.

Vient en un second temps la phase de parution.
Diffuser, promouvoir, vendre, recueillir les critiques, répondre aux lecteurs etc. Tout cela demande du temps, un budget et ce n’est pas le genre de projet qu'on élabore fréquemment. De surcroît, on souhaite tous, même si nos voeux ne sont pas clairement affichés, que notre site Internet puisse être lu, vu, apprécié, voire recommandé et surtout : exister pour une durée indéterminée.

Cette métaphore, accessible à tous, nous montre que chaque étape est essentielle et ne peut être négligée. L'originalité d'un livre réside avant tout, dans son contenu, dans le message que nous en dévoile son auteur, son œuvre est dite codifiée (normalisée). Mais un livre se matérialise ou se concrétise par sa présentation (mise à disposition). L'ajustement des contenus, le choix des illustrations, les codes couleurs sont autant d'éléments singuliers et participatifs.

Il en va ainsi de même pour la création d'un site Internet ou la dimension technique (présence de balises sémantiques dans le code source, vitesse d'affichage des pages, accessibilité des contenus etc) occupe une place prépondérance et se surajoute comme autant de contraintes, à une charge de travail déjà conséquente.

Comment fonctionne un site Internet ? Comment les usagers vont-ils pouvoir trouver votre site Internet enchevêtré à des millions d'autres sites ?

Pour prolonger la précédente métaphore on peut dire qu'un site Internet est tel un livre. Il est composé : d'un titre, de sous-titres, d'un sommaire, de chapitres, d'images et vidéos etc, c'est son contenu. Pour en autoriser l'accès et la lecture par les usagers, il faut déposer ce livre dans une immense bibliothèque (appelée réseaux Internet), elle-même abritant plusieurs dizaines de millions d'ouvrages. Pour consulter votre livre (ou site Internet), l'internaute n'aura pas d'autre choix que soit :
1/ Connaître avec précision l'adresse Internet de votre livre (ou URL par exemple : www.jeandupond.com/livre-technologie), ce qui est peu probable.
2/ L'adresse Internet de votre livre lui sera suggérée par un tiers, par lien direct, lien publicitaire, lien partenaire.
3/ L'internaute interrogera les moteurs de recherche tels que Google (gestionnaire des documents), sous forme de requêtes ou demandes thématiques (par exemple : livre technologie).
Cette dernière solution semble la plus prometteuse car les moteurs de recherche apportent un très grand nombre de visiteurs sur un site Internet, pour une fourchette variante de 40 et 90% de trafic selon la popularité des sites. Pour vous donner encore un chiffre, en France 1 visite sur 2 provient des moteurs de recherche.
Il est donc primordial d'associer à votre projet, les moteurs de recherche.
Référencement naturel SEO >

Qu'est-ce qu'un Moteur(s) de recherche ?

Un moteur de recherche est un programme informatique ou robot qui a pour tâches :
1/ D'explorer l'immensité du Web (l'immensité de la bibliothèque).
2/ D'indexer* (collecter, cataloguer, classifier) et de répertorier dans sa mémoire interne l'ensemble des contenus présents sur le réseau Internet (dans la bibliothèque).
3/ De restituer enfin, ces mêmes contenus sous forme de résultats (SERP) correspondants aux requêtes ou demandes exprimées par les usagers (Internautes).
Sans vouloir réécrire ici le Web (je n'en ai nullement les compétences et c'est là, le domaine réservé aux historiens), on dira simplement qu'Internet est un mouvement social au sens large du terme, rendu possible grâce au support des technologies de l'information ( TIC >). Les moteurs de recherche ou robot, sont des machines informatiques conditionnées par des programmes, écris et supervisés par des humains. Ces programmes informatiques sont commandés par des instructions, des règles. Ces instructions ou ces règles évoluent, changent et sont modifiées par les agents humains au gré des évolutions technologiques et des pratiques Web. Les versions Web 1.0, Web 2.0, Web 3.0, marquent et délimitent ces grands changements.

*L'indexation consiste à récupérer des ressources, du contenu et en extraire des mots considérés comme pertinents.

Quelle est l’importance des moteurs de recherche pour votre projet ?

Cette précédente et bien sommaire définition nous apprend donc qu'Internet évolue. Les moteurs de recherche aussi, et que votre site Internet doit également évoluer et suivre les mutations et les évolutions technologiques sous peine d'être déclassé par ces mêmes moteurs de recherche. Il est donc essentiel de bien comprendre l'importance du rôle des moteurs de recherche et d'associer ces derniers à votre projet Web comme premier et indispensable partenaire. Car ce sont eux qui, gratuitement, populariseront et donneront une visibilité à votre site Internet. L'existence même de votre site Internet sur le réseau Internet dépend de l'état d'indexation (prise en compte) de vos contenus par les moteurs de recherche.
Ce sont donc, des partenaires indispensables, mais comme nous le verrons, des partenaires qui, sur le plan technique sont également très exigeants.
Référencement naturel >

Résumé

À cette heure présente du Web 2.0 et du Web sémantique, cela veut dire :
- d'une part qu'il faut produire des contenus pertinents susceptibles d'intéresser un grand nombre d'Internautes (ou des cibles). Que ces contenus doivent être rédigés et hiérarchisés sous une arborescence de manière à satisfaire à la fois le lecteur humain (les internautes) et les moteurs de recherche.
- D'autre part, plus votre site Internet sera respectueux des protocoles techniques en vigueur, aujourd'hui les Recommandations du W3C ( Standards du Web ). Plus la probabilité d'apparaître sur les résultats des moteurs recherches augmentera, à partir des demandes (requêtes, termes clés) exprimées par les internautes.
La "qualité" d'un site Internet ne se réduit bien évidemment pas aux deux grandes lignes décrites ci-dessus, d'autres paramètres tout aussi importants sont à préciser…

Rappelons enfin que le Web est un univers dynamique, en constante évolution. Les pratiques Web côtés usagés (internautes) évoluent et qu’il faut répondre aux besoins de ces mêmes usagés désormais éclairés et qui, depuis leur ordinateur familial, de bureau, portable, tablette et Smartphone, expérimentent votre site Internet.

La création ou la refonte d’un site Internet est-elle synonyme de "gros budget" ?

Maintenant que nous avons éclairci certains points et pris acte des quelques difficultés techniques liées aux modes d'élaboration. Le moment tant attendu et qui vous intéresse en premier lieu est enfin arrivé : combien coûte un site Internet ? Pourquoi un site Internet coûte cher ?
Pour vous donner un ordre d'idée, si vous me demandez de publier 1 page Web sans trop observer les protocoles techniques promulgués par les Standards du Web (W3C) comme cela était encore possible jusqu'à la fin de années 2000. Juste une jolie page pour vos internautes, je vous demanderais 1€ pour mon intervention.

Si vous souhaitez que cette même page soit un jour bien positionnée (mise à sa juste valeur) sur les moteurs de recherche, il faut en optimiser le contenu et la conformer aux Standards du Web.

Car comme nous l'avons brièvement vu plus haut, les moteurs de recherche sont de plus en plus exigeants. Ils évaluent la pertinence de vos contenus d'une part et donnent une valeur de qualité technique à votre site Internet, si celui-ci respect les recommandations techniques décrites par le W3C.
Á noter également : Depuis le 21 avril 2015 Google pénaliserait les sites non responsive.

Je vous demanderais 1€ supplémentaire, soit : 2€ (pour cette même page Web). Ce supplément de 1€ se justifie du fait qu'il faut produire une page Web mais qu'il faut aussi capitaliser du temps et du travail pour l'inspecter, la tester, connaître son état de santé : vitesse d'affiche, hiérarchie du balisage sémantique, densité de mots clés, erreur de scripts etc. Des logiciels nous aident grandement dans cette tâche et nous permettent de dénoter des imperfections de codage, de conception etc. Une trentaine de points son ainsi examinés (check-list).

Bien sûr, beaucoup d'entre vous auront raison de dire que beaucoup de sites Internet (La redoute, Fnac, Amazon) ne respectent aucunement les Standards du Web (W3C) et qu'ils sont pourtant bien positionnés. Cela est entièrement vrai au détail près, que ces sites Internet ont généralement une ancienneté (point positif pour le Référencement), des volumes de diffusion en continu tant sur leur propre site que sur les sites partenaires et les réseaux sociaux, des contenus marquetés (optimisés), des campagnes Adwords à leur passif, des dizaines voire des centaines de liens entrants etc. Beaucoup de ces sites disposent également d'un personnel nombreux et hautement qualifié.

Enfin, si vous souhaitez que cette même page prise pour exemple ci-dessus, soit bien positionnée parce que promouvoir un savoir ou des produits en ligne est votre métier, il faut animer vos contenus par des actions de visibilité (Référencement naturel SEO). Qui sont vos concurrents (benchmark) ? Votre contenu est-il bien structuré ? Sur le Net, qui parle ou fait référence à vous : les moteurs de recherche, les réseaux sociaux, les partenaires, des articles de presse...etc ? Pour cette dernière action d'optimisation, je vous demanderais entre 1 et 10€ suivant les contraintes et les objectifs assignés.
Voici donc de manière imagée un montant chiffré : 1€+1€+1€=3€

Comme nous l'avons brièvement vu, un site Internet se décompose aujourd'hui dans sa phase de création ou de refonte en plusieurs étapes. En plusieurs segments corrélatifs et en interdépendances.
Il est donc possible de fractionner son budget global en plusieurs tranches et d’accorder à chacune des étapes une valeur de "Pertinence", la part qui lui revient.
Cette manière de ventiler un budget apparaît ainsi plus équitable car nous n'avons pas les mêmes besoins, les mêmes objectifs et ne sommes pas sur les mêmes secteurs d'activité.

Nous constatons par ces 2 exemples, qu'une étape jugée "Pertinente" pour un Projet n’est pas décisive ou déterminante pour l’autre, et inversement suivant le Projet auquel on souhaite collaborer.
Donc, à la question : La création ou la refonte d’un site Internet est-elle synonyme de : "gros budget" ?
Je répondrais : non, pas nécessairement.
L'idée ici, est de se donner les moyens de mieux comprendre les problématiques liées au Web, afin de ne pas tomber dans la "chimère du numérique" ou des "illusions objectivées" source de bien de déceptions. Et enfin et surtout, d'ajuster votre budget à vos attentes, à vos besoins, à vos objectifs.
4 étapes fondamentales pour réussir votre site Internet >